15% DE REMISE AVEC LE CODE - WLCM - FRAIS D'ENVOIS OFFERTS FR&EU POUR TOUTE COMMANDE SUPÉRIEURE À 49€

Le système cannabinoïde et endocannabinoïde, plus simplement, comment ça fonctionne.

Dans notre corps, sur nos cellules, nos organes, il existe des récepteurs aux cannabinoïdes, c’est-à-dire des récepteurs capables de recevoir les molécules contenues dans le cannabis.

Le cannabis contient plus de 120 molécules différentes, les 2 plus connues sont le le CBD ou Cannabidiol et le THC, la substance aux effets psychotropes et répertoriée au registre des drogues (www.legifrance.gouv.frwww.ansm.sante.fr ).

Découverts dans les années 90, les récepteurs aux cannabinoïdes sont appelés CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans l’hippocampe, le cortex associatif, le cervelet et les ganglions de base ; les récepteur CB2 se trouvent dans certaines parties du système immunitaire dont la rate, sur le système nerveux central.

Le THC agit principalement sur les récepteurs CB1, et le CBD principalement sur le récepteur CB2 tout en bloquant les effets du THC sur les récepteurs CB1.

En 1992, il a été aussi découvert un cannabinoïde endogène, interne au corps, créé par le corps, nommée l’anandamine, et donc l’existence d’un système endocannabinoïde. fr.wikipedia.org/wiki/Anandamide

La fonction première de notre système endocannabinoïde est d’aider à réguler l'homéostasie, la capacité de notre système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes internes ou externes.

L’anandamine se fixe sur les récepteurs CB1 et CB2 et agit comme neuromodulateur en diminuant la transmission de l’influx nerveux. Cette modulation intervient au niveau de la mémoire (hippocampe), des émotions (amygdale), de l’activité motrice (ganglions de la base). Elle joue un rôle en analgésie centrale (rhombencéphale) et a probablement un rôle dans la cognition, l’habituation et tous les systèmes de récompense.

L’anandamine est rapidement transformée dans notre système par l’enzyme FAAH (en.wikipedia.org/wiki/Fatty_acid_amide_hydrolase) en éthanolamine et en acide arachidonique.

L’anandamine est un neuro transmetteur, qui existe aussi dans le cacao. 

Notre corps ne produit que d’infime quantité d’anandamine qui est rapidement transformée.

Le CBD augmente cette quantité d’Anandamine dans le corps, se pose sur les récepteurs CB2 et bloque l’enzyme FAAH, les effets de l’Anandamine sont donc décuplés, d’où la sensation anti-inflammatoire, la régulation des émotions face aux crises d’anxiété, la diminution de la transmission de l’influx nerveux, donc moins de douleurs, en résumé, on se sent bien plus longtemps.

Cependant, toutes ces découvertes et études sont assez récentes mais leurs actions semblent fonctionner et tout au moins aider.

 

Pour aller plus loin :

www.norml.fr

www.lanutrition.fr/a-quoi-sert-le-systeme-endocannabinoide

www.norml.fr/sante-prevention-rdr/le-systeme-endocannabinoides

www.societechimiquedefrance.fr/Chanvre-et-cannabis